ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia
ALMA TIERRA · Navia

ALMA TIERRA · Navia

Prix régulier €35,00
Prix unitaire  pour 
Taxes incluses. Frais de port calculés à l'étape de paiement.

« Bien qu'elle n'apparaisse explicitement que sur certaines des photographies de ce livre, la présence de cette affiche que l'on voit partout depuis des années en parcourant les villes de la soi-disant Espagne vide peut être ressentie dans presque toutes , et qui résume le message de cette œuvre de José Manuel Navia : À VENDRE. Tout est vendu : maisons, terres, horizons, même l'âme de certaines villes dont les voisins ont abandonné à la recherche d'une vie meilleure ou du moins moins solitaire. Alors que l'Espagne urbaine et périphérique croît à un rythme exorbitant, l'Espagne intérieure et rurale meurt à de tels extrêmes que les Espagnols eux-mêmes seraient surpris si, en plus de parler de dépeuplement et d'abandon comme ils le font souvent ces derniers temps, ils osaient constater par eux-mêmes la gravité et l'extension de ces deux phénomènes."

Julio Llamazares, d'après le texte du livre

24 x 21 cm.

220 pages

Relié